À propos

Les plis du ciel

Les plis du ciel est une maison d’édition indépendante fondée à Paris en mars 2021. Elle a pour objectif de diffuser l’art, la littérature, les sciences, à l’heure d’Internet, du bottom-up, des flux incessants de l’information. Prenant en compte les changements de nos pratiques culturelles induits par ce contexte, les éditions Les plis du ciel proposent de lire les œuvres, et plus généralement la culture, sous des angles particuliers, notamment en créant des échos sensibles entre des productions qui n’étaient pas destinées à se rencontrer. Dans tous les cas, il s’agit de rendre visibles des projets inédits au sein du livre.

Les éditions Les plis du ciel relaient, relient, partagent le plaisir de la découverte ou de la redécouverte d’œuvres et de recherches qui regardent le monde, et qui nous regardent.


Nos collections : Constellation, Flux, Olympes, Saxifrage

  • La collection Constellation s’intéresse aux arts visuels, en particulier à des projets d’artistes contemporains.
  • La collection Flux se consacre aux sciences, qu’elles soient qualifiées de « sérieuses » ou de « dures », d’« inexactes » ou de « molles ».
  • Olympes relaie la cause et les œuvres des femmes entre hier et aujourd’hui.
  • Saxifrage publie des œuvres de littérature, qu’elles soient historiques ou contemporaines.

. . . . . . . . . . . . . .

Constellation

La collection Constellation est consacrée aux arts visuels. Chaque livre naît d’un dialogue avec un.e artiste qui est invité.e à mettre en relation son œuvre avec des objets appartenant à notre histoire culturelle, ou à présenter un projet spécifique en lien avec une part de notre patrimoine. Il s’agit de réfléchir à des mises en regard, à des analogies ou à des « frictions » qui éclairent la démarche de l’artiste dans un nouvel ensemble de connexions. Ce jeu de correspondances dépasse volontiers la chronologie et croise les domaines de la connaissance.

À l’issue des échanges, l’ouvrage développe un récit original qui accompagne le lecteur vers un voyage exploratoire, tisse un réseau dessinant une constellation de signes sensibles.

. . . . . . . . . . . . . .

Flux

La collection Flux publie des textes d’universitaires et de chercheur.e.s indépendant.e.s qui, jusque-là, sont demeurés confidentiels. Le nom de la collection renvoie à l’idée que toute science, « exacte » ou « inexacte », « dure » ou « molle », procède d’hypothèse en hypothèse et se doit d’accepter les remises en cause, les errements, les changements de paradigme.

Flux s’intéresse aux sciences en mouvement, qui évoluent comme des organismes vivants, s’inventent ou se réinventent dans la plasticité de la recherche et s’entrecroisent dans la permaculture du savoir.

. . . . . . . . . . . . . .

Olympes

La collection Olympes met en lumière des œuvres au service de la défense des femmes, souligne la participation active de celles-ci à l’histoire de l’humanité, pointe la banalisation de la misogynie. « L’Effet Matilda », qui efface la paternité d’une invention scientifique réalisée par une femme au profit d’un homme, phénomène socio-historique très répandu, s’élargit ici aux sciences humaines et sociales, à la littérature, à l’art.

Le nom de la collection est d’abord un hommage à Olympe de Gouges, figure de proue, en France, du combat pour l’égalité entre les hommes et les femmes. La mise au pluriel de son prénom renvoie à un peu plus de la moitié de l’humanité, à une « majorité minoritaire », à une pluralité de personnes encore souvent bafouées, bâillonnées, voire tuées tant sur le plan physique que psychologique, malgré certaines avancées positives pour le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes depuis l’époque d’Olympe de Gouges. Enfin, ce titre joue avec la référence à l’un des puissants symboles de la culture patriarcale : le Mont Olympe, lieu hanté par les figures mythiques, fantasmatiques, d’Héra, d’Aphrodite, d’Athéna ou encore, de Pandore qui, comme chacun sait, serait responsable de tous les maux de l’humanité… Pour les éditions Les plis du ciel, toutes les femmes sont des olympes.

. . . . . . . . . . . . . .

Saxifrage

La collection Saxifrage publie des pépites inédites ou à redécouvrir de la littérature d’hier et d’aujourd’hui. Elle est ouverte à tous les genres et expérimentations littéraires.

Le nom de la collection renvoie à la puissance des racines de la saxifrage, capables de briser le roc. Cette plante, à l’apparence fragile, à l’enracinement tentaculaire de « perce-pierre », exprime la beauté de l’énergie vitale. On pense à la métaphore du situationniste Raoul Vaneigem : « La volonté de vivre est pareille à la saxifrage : elle contourne le roc qui s’oppose à sa progression, elle l’entoure, découvre la faille, s’y glisse et lentement le brise. » Ici, l’écriture en est la source, la sève régénérante.